La Californie s’invite en France

Le fameux chef californien David Kinch, sera cet automne en France pour célébrer les 15 ans de son restaurant « Manresa »*** avec trois chefs français de la famille Relais & Châteaux.

 

TROIS OPPORTUNITES À NE PAS MANQUER POUR DÉCOUVRIR L’UNIVERS DÉLICIEUSEMENT BIENVEILLANT DU CHEF CALIFORNIEN :

 

Les 28 et 29 septembre au Taillevent** :
Pour David Kinch, Le Taillevent représente le meilleur de ce que la gastronomie française peut offrir en mariant aisément le classique et le contemporain. C’est donc tout naturellement que le chef, et son chef-sommelier Jim Rollston, ont choisi de débuter leur voyage en France par cette grande table parisienne.
Si le duo ne cache pas son impatience à l’idée d’explorer la mythique cave de Taillevent, l’importance des accords mets et vins n’est pas le seul point commun entre David Kinch et Alain Solivérès. Tous deux exercent ce métier avec passion, sans brouhaha ni esbrouffe médiatique. Tous deux sont fiers d’avoir transmis leurs connaissances en formant de nombreux jeunes, originaires de différents pays, qui ont à leur tour décroché des étoiles.
En savoir plus
Le 4 octobre à l’Oustau de Baumanière** :
Le mythique établissement des Baux de Provence, accueillera l’équipe de David Kinch début octobre pour un repas à quatre mains. David Kinch et Jean-André Charial se sont rencontrés récemment à l’occasion d’un congrès Relais & Châteaux. De passage en Provence peu de temps après, David Kinch en a bien-sûr profité pour venir découvrir la cuisine et le jardin potager de Jean-André Charial. Jean-André Charial se réjouit d’accueillir son confrère et sa joyeuse équipe à l’Oustau de Baumanière, haut lieu de convivialité et d’hédonisme depuis plus de 40 ans.
En savoir plus
Le 6 octobre au Petit Nice*** :
La mer, dit-t-on, unit les hommes et rapproche les cultures. C’est aussi une passion commune pour Gérald Passédat, le chef du Petit Nice, qui fête cette année les 100 ans de son établissement et pour David Kinch. Le premier n’hésite pas à y plonger, palmes aux pieds, pour mieux en extraire des trésors sous-marins, comme les algues ou les espèces méconnues de poissons de roche. L’autre se mesure aux vagues, bravant l’uniformisation agro-alimentaire, surfant, sur les techniques et les cultures culinaires d’autres horizons pour mieux mettre en valeur les pépites de sa terre.
En savoir plus sur le déjeunerEn savoir plus sur le dîner

 

Avec la participation de
LOGOMH2

 

Crédit Photos : David Morganti @ Relais & Chateaux